• العربية
  • research
  • Points de vente
  • newsletter
  • my skin

Skin life blog

Solaire

Le soleil et la peau, quel impact ?

Santé, court terme, long terme, protection... des mesures prendre en considération

Comment le soleil agit sur la santé ?

Les UV déclenchent la synthèse de vitamine D dans la peau. La vitamine D intervient dans les défenses immunitaires. Elle a également un effet positif sur la force musculaire : lorsqu’elle est présente à des taux faibles, la force musculaire est diminuée. Elle joue également un rôle au niveau osseux (prévention du rachitisme et de l’ostéomalacie carentielle). Il est à noter que l’application quotidienne de crème solaire n’empêche pas la formation de vitamine D.En fait, 2 à 3 expositions au soleil par semaine, en été, de 10 à 15 minutes, de la face, des bras, des mains et du dos, est suffisante pour permettre au corps de constituer ses réserves en vitamine D. Cela correspond au temps nécessaire pour aller travailler à pieds ou pour aller prendre sa voiture.

Quel est la protection naturelle de la peau face au soleil ?

Lorsque les rayons pénètrent dans la peau, ils vont soit être absorbés par la mélanine, soit provoquer des dommages à l’ADN. Ainsi, quand la peau reçoit des UV, les kératinocytes transmettent un signal pour augmenter la synthèse de mélanine et protéger leur noyau. La mélanine étant colorée, ce processus change la couleur de la peau, on bronze.

Les coups de soleil ont-ils un impact à long terme sur la peau ?

Le coup de soleil est la manifestation la plus visible apparaissant après une exposition excessive au soleil. Il peut apparaître dans les heures qui suivent l’exposition et disparaître dans les 48 heures après son apparition. Il est principalement dû aux UVB (80% UVB – 20% UVA). Mais si visuellement, il se caractérise par un érythème, au niveau cellulaire il se caractérise par une réaction inflammatoire avec formation au niveau de l’épiderme de « sunburn cells » (éliminées plus rapidement que par la desquamation normale, la peau pèle) ou encore apparition de dégâts de l’ADN. Ces dégâts s’accumulent pour provoquer à long terme : - le photo-vieillissement : les femmes qui ont un comportement solaire prudent paraissent 4 ans plus jeunes que leur âge*. *Etude Vichy International Centres de santé de la peau- TNS Sofres 2008 sur 28 106 femmes. - les cancers cutanés liés à des altérations cellulaires (au niveau des kératinocytes et des mélanocytes, des cellules de Langerhans ainsi que de l’ADN des cellules dermiques).

Les solutions Vichy